Territoires

Principal axe du développement démographique et économique de l'Île-de-France, l'Est-francilien est un territoire jeune, projeté sur l'Europe et l'international par ses grands axes autoroutiers et ferroviaires, ses plateformes aéroportuaires, la rénovation de son industrie, le développement de ses services de santé et la création du pôle économique et touristique du Val d'Europe.

 

Le campus d'Université Paris-Est est fermement ancré à son territoire et, par son maillage, participe à son aménagement en toute proximité avec ses habitants, et en adéquation avec ses composantes socio-économiques.

L'irrigation forte en transports en commun, notamment en RER et métro mais également en bus, permet un accès aisé aux pôles qui le constituent.

Université Paris-Est, un effet structurant pour le territoire

Université Paris-Est s’est inscrite institutionnellement dans trois axes :

  • un territoire Paris-Est bien identifié, cohérent avec les projets existants de développement urbain et d'extension des transports ;
  • une appartenance et une identité commune renforcées par la réalisation de services communs sur tout le territoire : logements et restauration sur les sites ou à proximité, réseaux informatiques à très haut débit donnant accès à d'importantes bases de données documentaires, carte d'étudiant unique pour tous les services universitaires et les équipements sportifs et culturels locaux, que cela permettra également de dynamiser ;
  • une optimisation et la rénovation de l'existant et la construction de nouveaux équipements universitaires sur les deux sites principaux (Cité Descartes et Créteil), avec un bâtiment préparant un développement à venir au Val d'Europe.

D'autres axes d'aménagement ou de coopération territoriale sont actuellement à l'étude, ou déjà partiellement achevés :

  • Des logements et équipements pour un accueil à la hauteur : des disponibilités foncières sont mobilisables pour 6 000 logements à proximité des sites : 1 800 dans et autour de la Cité Descartes, 2 500 au Val d'Europe, 1 500 à et autour de Créteil, 500 sur le Domaine de Chérioux et à Maisons-Alfort.
  • Une vie culturelle riche, un fort atout : l'Est parisien possède une vie culturelle dynamique : des coopérations existent aussi bien à Marne-la-Vallée (Centre national de la Ferme du Buisson, Centre Michel Simon,...) que dans le Val-de-Marne (Maison des Arts et de la Culture à Créteil, Musée d'Art Contemporain Val-de-Marne,…). Ce campus serait le seul à disposer d'un " Musée de France ", le musée Fragonard, destiné à évoluer vers un pôle culturel et scientifique animé par des étudiants.
  • Un  campus numérique : renforcer la stratégie de mutualisation d'Université Paris-Est en matière de systèmes et d'infrastructures informatiques reste un objectif fondamental : mise en place d'une plaque de réseau à très haut débit sur le site Créteil similaire à celle installée sur la Cité Descartes (REMUS), permettant d'optimiser les connexions internationales via Renater.
  • Des transports faciles : deux facteurs principaux assurent un fonctionnement en campus d'Université Paris-Est : au sein de chaque site, la compacité des implantations permet une accessibilité à pied entre les bâtiments universitaires et les lieux de vie étudiants existants ou en projets (bibliothèque, restaurant universitaire...). Et entre les sites existent des dessertes faciles en transports en commun : Créteil-Alfort 10mn, Créteil-Cité Descartes 20mn (ligne 100 Torcy-Créteil) et 15mn à l'horizon 2024 avec la mise en service de la ligne 15 du Grand Paris Express